Calendrier

« Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

benbenj taburin

benbenj taburinDes infos sur les quelques vieux vélos que je possède et l

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

deco....

Par benbenj taburin :: 25/01/2009 à 22:28 :: un bon sticker est un sticker mort
Bon, vous avez gagné, je balance keks photos. Alors ouvrez bien vos mirettes.



Ben là c'est l'entrée avec marquise et tout. En été, c'est drôlement chouette de s'asseoir sur les marches au soleil pour bouquiner. J'dis ça, mais quand on restaure une baraque on bouquine plus... C'est ben  triste






Mais bien évidemment que si, ils sont droits les murs! C'est pas possible, vous le faites exprès? C'est juste que j'ai penché l'APN pour faire genre photo d'
artiss. Vous êtes nuls ou bien?






Mais non! Vous n'y êtes pas bande de nases, l'ouragan Klaus n'est pas passé par là, c'est juste que j'ai pris un peu de retard sur le boulot dans le jardin.      



                                                 

 Les plus chanceuses peuvent me voir sur ce balcon chaque matin en train de faire mes exercices en slip de compèt'.


Ça s'arrange
(pas....)


Ici, c'est un fléau après l'autre. Encore pire que Scylla après Charybde, plus pénible que les moustiques après les grenouilles *plus horrible que Sarkozy après Chirac.
Et oui, à peine l'Aff avait -il amorcé la décrue que des troupeaux de vieux touristes sortaient d'on ne sait où.

La preuve:


                        Photo prise aujourd'hui à 11h44                                                                   Photo prise aujourd'hui à 11h46
                                                                                                                                             (On distingue nettement les vieux)







*respectivement 3ème et 2ème plaies d'Egypte




Well Well Well....
 
Les amis, je vais vous dire un truc qu'est loin d'être con: avant de se lancer dans un projet maison, faut d'abord se poser une question essentielle: "ai-je les potes nécessaires?"

Parce que celui qui aura pris soin de ne côtoyer que des feignasses d'intellos bons à rien, des types qui bossent dans le ciné, la pub ou pire, écrivent des bouquins, celui-ci se retrouvera comme un con le jour où il lui faudra prévoir son déménagement.
C'est pour cela que bibi, que même que si je suis loin d'être con et tout et ben j'ai bien veillé depuis la petite section à ne me faire pote qu'avec des mecs balaizes, des qu'ont peut être pas eu leur certif mais qui ne reculent pas devant un verre de muscadet et une boîte de maquereaux au vin blanc (pour votre santé, évitez les mélanges) à 7h00 du mat avant d'aller pointer.

Prenez le gars Franck H par exemple.
Ce type est équarrisseur aux abattoirs de Tourlaville. Bon, déjà, respect. Mais ce qui le distingue des autres équarisseurs, c'est sa passion pour les déménagements.
Il n'y a pas un week-end, vous m'entendez pas z'un! où il ne déménage pas quelqu'un.
Et vas-y que je te prends le piano à queue sur le dos, et que j'te descends l'armoire de mémé dans un escalier en colimaçon tout en te sortant les dernières vannes de Jean Roucas (qui, il est vrai, datent de quinze ans déjà. Comme le temps file....)




 
             Mon gars Franck en action (toutes les photos ont été réalisées sans trucage)


Tout ça pour remercier tous les rudes gaillards et toutes les rudes gailardes qui nous ont filé un coup de paluche pour le déménagement et le reste pendant le mois d'Aoüt.

Dans le désordre: Véro, Dom et Dominique, Sylvia, Patrick, Philippe, Daniel, Rodolphe, la Vivianne
, Sandra, les deux Franck, ...et sans oublier la Belle Salope*

* private joke pour Tourlavillais.



Pour finir, un truc qu'à rien à voir, c'est une petite pièce que j'ai bidouillé au printemps dernier, une sorte de vanité de poche illustrant la futilité de la vie, la course aux biens matériels et tout ça.





        











   Ma copine* Lise,  aimerais que je mette des photos de "la baraque" en ligne.


La preuve
:
"Ce que je voudrais c'est des photos de la baraque. Allez, une pièce par jour,tu peux le faire."

Moi je n'ai rien contre, le hic c'est que,en ce moment, la maison est à deux doigts de se faire squatter le rez de chaussée par les flots de l'Aff, la mignonne petite rivière juste en face.
Donc voilà, c'est un peu stress. Voir cette ridicule rivière se donner soudain des airs de fleuve Amazone, ça vous donne de ces cheveux blancs.

Pour ce qui est de la proposition de Lise, j'y ai réfléchi.
Des blogs sur l'avancée de la construction ou restauration d'une maison, il y en a à la pelle et même que y en a des bien (si!), mais de là à mettre en photo la moindre plaque de placo posée...
Et puis aussi le risque avec ce genre de blogs, c'est que ça se termine par :"aujourd'hui nous avons terminé la chambre de Karina, elle est super contente des stickers que nous avons mis un peu partout sur son mur chocolat.

Mais bon, comme je suis bonne poire, j'accepte. Je vais donc essayer de balancer des photos de la maison mais attation! Ici, point de stickers et autres trucs supers tendance. Parce que nous, on serait plutôt du genre vieille Franche.

Visiteur en quête de sensationnel à pas cher, tu peux encore passer ton chemin

Pour commencer, un petit jeu des sept différences à l'aide, non pas d'une photo de la baraque, mais  de deux photos prises de la baraque (les combles).

Y a rien à gagner.




* Voir les commentaires laissés en 2008







Tout le monde le croyait mort et pourtant, aujourd'hui, il revient!

Par benbenj taburin :: 23/01/2009 à 22:36 :: un bon sticker est un sticker mort




Deux billets en un an, tout de même, fallait le faire.
En tous cas, moi j'l'ai fait et je n'en suis pas peu fier.
Bon ben du coup....à l'année prochaine.


PS: un grand merci à Lise (ma belle sœur) qui, par ses commentaires pourris, ses insultes, ses mensonges, son harcèlement hebdomadaire voir quotidien dans le pire des cas, ses critiques injustifiées et son acharnement à vouloir me détruire, à réussi à assurer  vaille que vaille l'intérim (ou devrai-je dire la régence?) pendant mon absence et à faire vivre ce pauvre blog. Encore merci, tu m'as fait bien rire (Mais maintenant ça suffit! le patron est de retour, tu peux retourner à tes chiffons!)

Et v'lan!








les femmes à leur fenêtre

Par benbenj taburin :: 18/04/2008 à 20:34 :: les femmes à la fenêtre


Allant contre l'avis donné dans les derniers commentaires de ma très chere belle soeur, j'ai décidé de mettre en ligne de nouvelles photos d'arrêt tête de bergère. Si vous connaissiez ma belle soeur, vous pourriez alors mesurer tout le courage dont il me faut faire preuve aujourd'hui. Car en allant ainsi contre sa volonté, je me prépare à vivre un enfer sous forme de commentaires pourris et autres mails au contenu insultant. Cette fille ne baisse jamais la garde. je ne peux pas me connecter sans qu'elle ne me provoque via msn (j'ai quelques discussions dans mon historique msn dont je vous ferais peut être part un jour, à moins que je ne décide d'en faire un bouquin à succès)
En plus, ma belle soeur, dès que je vais voir mon frère, ben elle est là. C'est dingue non?




ces beautés habitent Candes Saint Martin, un village tout ce qu'il y a de chouette. Elles m'ont glissé dans le creux de l'oreille qu'elles en avaient raz le béret de voir défiler "tous ces gros culs de touristes." Comme je les comprends.





  Je ne sais pas vous, mais moi j'aime bien ces femmes en métal qui servaient autrefois à maintenir les volets ouverts. Vous voyez de quoi je veux parler? Oui, ces bustes de femmes le plus souvent peints en noir ou en blanc et qui sont malheureusement de plus en plus souvent remplacées par des élements métalliques sans grâce. Pourtrant, elles ont de l'allure ces femmes, avec leur béret posé de côté sur la tête. Ces objets portent un nom bien précis que j'ai oublié. Si quelqu'un se souvient, qu'il n'hésite pas à écrire ou laisser un commentaitre. Je suis également curieux de savoir où elles étaient (sont encore?) fabriquées.
De mon côté, je commence à collecter les images de ces bustes de femme lorsque je pense à prendre mon appareil photo lors de ballades en ville.
Si vous aussi vous habitez dans une ville où l'on trouve ce genre de filles qui appuient leur dos contre les volets des maisons telles des femmes publiques, je serais heureux d'en recevoir des photos accompagnées de la ville et pourquoi pas de la rue où ces demoiselles demeurent. Je les mettrais volontier en ligne sur ce blog.

En attendant, voici les premières photos collectées dans l'ouest de la France.

 

 
 

 

Celle ci est Brestoise et habite rue Duret.








Celles ci font face à la mer du côté de Saint Jacut.








J'aime beaucoup celle ci avec sa rose. Elle rouillait entre deux assiettes creuses à l'Emmaüs d'Equeudreville (près de Cherbourg). Je l'ai ramenée chez moi.


Bon, après quelques recherches sur le net, j'ai enfin trouvé le nom exact. Il s'agit de têtes de bergère. On en trouve encore dans les bonnes quincailleries en acier zingué, mais attention, neuf, c'est extrèmement moche. Voir ICI.
ICI
, un bel article et une chouette photo, toujours sur le même thème, et , un lien vers un film d'animation de Bruno Collet (production de © Vivement Lundi !) dont le personnage principal est un arrêt bergère. (je n'ai malheureusement pas pu voir ce film).





projet MBBBB

Par benbenj taburin :: 05/04/2008 à 20:35 :: Général
Si vous êtes curieux, allez voir ici



Sinon, ben vous pouvez toujours aller voir






et d'une!

Par benbenj taburin :: 18/01/2008 à 16:22 :: Général

Moyen-âge

Par benbenj taburin :: 05/10/2007 à 12:04 :: Moyen Age
L'année dernière, j'ai travaillé à partir de photos sur le thème du Moyen-âge. Les costumes ont été réalisés par les ateliers Lever Le Rideau (où je travaille).
J'ai voulu donner un effet "éclairage à la bougie" en m'inspirant des films en technicolor (comme le Robin des bois de
Michael Curtis) et des peintures de George De La Tour).
Voilà le résultat...













Je vous livre ensuite quelques essais réalisés avant de me lancer. Essais parmi lesquels figurent trois images où je suis particulièrement à mon avantage...



fou



Troll



Lépreux


Le tueur


Merci à Emilie,Thibaut, Bastien et Oleg.







Rodin des Bois

Par benbenj taburin :: 15/06/2007 à 21:32 :: Rodin des Bois















     Salut les gars! c'est moi Rodin des Bois! le sculpteur justicier du web.
Si il y a une chose que je ne supporte pas, ce sont
bien les petits marioles qui font des blagues à la gomme sur le dos de la sculpture.
Aussi, dès que je tombe sur le site ou le blog de l'un de ces guguss, je n'hésite pas une seconde à ramener ma fraise pour mettre les choses au clair.
Vous imaginerez donc sans mal que mon sang n'a fait qu'un tour, quand, la semaine dernière, alors que je cherchais des infos sur l'art Dogon, je suis tombé sur ce blog à la noix.
    "De quoi de quoi? j 'ai fait. "De l'art Dogon à Bains sur Oust? Et pourquoi pas les 24h du Mans à Kinshassa?"
Ni une ni deux, j'ai enfilé mon costume de justicier, un coup de peigne dans la barbe et hop! Me v'là! Et autant vous prévenir tout de suite: à partir de maintenant, ça va chier des pointes!
    - Pour commencer, interdiction désormais de publier dans ce blog la moindre sculpture Dogono  Bainsouse!
    - Deuxio,  si y en a des qui sont pas jouasse avec ma première mesure, ils peuvent aller voir ailleurs.  On les retiens pas...
     -  Troisio, je vais vous montrer ce que c'est que la vraie sculpture moi! Non mais. Attendez voir un peu.




...A bientôt pour un nouveau coup de gueule de Rodin des bois....






Ca c'est moi le jour où j'ai découvert sur le net l'existence de cette fumisterie appelée l'art Dogono Bainsous. Attérré que j'étais. Attérré.
<a href="http://feedshark.brainbliss.com" title="track">Feed Shark</a>



<a href="http://pinger.blogflux.com/"><img src="http://pinger.blogflux.com/80x15.gif" alt="Blog Flux Pinger - reliable ping service." style="width:80px;height:15px;border:none;"></a>

du nouveau

Par benbenj taburin :: 09/06/2007 à 14:43 :: art dogono-bainsous suite
Du nouveau, encore du nouveau, rien que du nouveau!




La gueuse. Portrait de E. Robin. Technique mixte












SERIE "MISSIONNAIRES AYANT PERDU A LA COURTE-PAILLE"


Missionnaire 01






Missionnaire 02






Missionnaire 03




Missionnaire 04















Choultaiss.  technique mixte



 
Grigrigoutonnais. Technique mixte







Sans titre






Marionnette. Technique mixte















Par benbenj taburin :: 16/04/2007 à 22:13 :: Général








Ca s'arrange pas...










(De l'utilisation du blog comme d'un coup de pompe au derche...)

Par benbenj taburin :: 01/04/2007 à 21:58 :: les dessins de benbenj taburin
J'ai retrouvé ça dans le bordel de mes disques de sauvegarde.  Il s'agit d'illustrations réalisées en 2005 je crois pour le concours génération pub .
Je n'ai pas été retenu mais je me suis bien amusé à réaliser mon projet (qui tenait plus de l'illustration que de la pub, mais on ne se refait pas).









Dans cette rubrique, des dessins et des illustrations que je n'ai pas le courage ou pas le temps de mettre sur mon site d'illustrateur.
Je commence par quelques vieux trucs.
Ensuite, si je suis courageux, j'essaierai d'ajouter des choses nouvelles.








Après les blagues à la noix, quelques illustrations...






Celle-ci, une commande pour un magazine, a connu de sérieux déboires lors de son accouchement sur papier... Dommage.





Celle là n'a pas été retenue...






Un mix entre Brejnev et Oleg Mokchanov,
immense acteur, super chanteur et chouette copain.






Un autre mix, cette fois entre sarkozy et Gandhi (mes excuses à Gandhi)



Dans la vie je suis pas pas aussi velu que ça...










Deux encres eud'chine représentant  feu Pikezdu (Pik Pik pour les intimes)




Mes débuts sur photoshop...





Une rareté! un dessin dédicacé de Louis XIV









Ca que j'aime bien

Par benbenj taburin :: 31/03/2007 à 19:51 :: politikude



     Salut les gars!

    Je M'appelle Benbenj Taburin, j'ai 36 ans, j'aime bien Johnny, la bière, les barbekues et Nicolas Sarkozy.

Je vais vous parler dans ce blog des choses que j'aime bien et d'autres que j'aime moins bien.




    En soixante huit, des feignasses des beaux-arts avaient osé faire ça :



La chienlit c'est lui!
Atelier Populaire (Paris)


C'était pas sympa.



    Moi, en 2007, j'ai fait ça, mais c'est pas pour me moquer. faudrait pas croire.



Surtout les jeunes, faites bien attention à ne pas vous servir de ce dessin pour faire des pochoirs ou que sais-je encore!!









Sacré Nico !







Introduction à l'art dogono-bainsous

Par benbenj taburin :: 27/03/2007 à 8:14 :: art dogono-bainsous
 


    On me dit souvent que l'art dogono-bainsous, et plus particulièrement la sculpture dogono-bainsouse, gagne à être connue.
Ce a quoi je répond "oui, c'est vrai, mais qui puis-je?"
Ce a quoi on me rétorque: "ben, je sais pas, tu pourrais en parler."
Ce à quoi je me défend en disant: "Oh! Hé! Ca va bien hein! Pourquoi moi d'abord?"
Ce à quoi on me balance dans les mandibules : "Ecoute coco, t'as voulu te la raconter avec ton blog, alors maintenant, t'es coincé. Assumes"


Bon...OK. Très bien...Alors voilà :



    En 1956, le frère Fulgence de la Pisée, membre de la confrèrie des Raoultains, débarque en pays Dogon (Mali) avec un stock de bibles promises au pilon pour défaut d'impression *.
Sa mission : évangéliser à tout va tout en refourgant ses bilbles-Vermot.
Très vite cependant, les objectifs que s'était fixé le frère Fulgence vont changer de nature.
La cause?
Une rencontre que ni le frère ni la confrèrie des raoultains n'avait prévue, celle d'un homme au coeur simple avec un peuple fascinant : les dogons
En 1960, le frère Fulgence est atteind d'onchocercose, une maladie dont il gardera des séquelles jusqu'à sa mort, en 1966.
Rappatrié en France, Fulgence s'installe à La roche du Theil, confrèrie Eudiste basée à Bains sur Oust, dans le sud de l'Ille et Vilaine.
A peine remis de sa maladie, Fulgence décide de porter la bonne parole, mais dans l'autre sens cette fois.
C'est ainsi qu'il crée au mois de mars 1961 l'atelier d'art Dogono-bainsous, un lieu où où il va convertir des dizaines de paroissiens (plus habitués au gâteau au yaourt qu'à la sculpture) à cette façon si particulière d'apréhender la figure humaine à travers le volume.

Les oeuvres qui suivent font partie de la collection particulière de Madame D. F., domiciliée à Brest même et à notre connaissance la seule propriétaire connue de sculptures dogono-bainsouses. (A la mort de Fulgence, la quasi totalité des oeuvres réalisées dans l'atelier du frère seront soit détruites, soit laissées à l'abandon. Madame D.F., en retraite d'une semaine à la Roche du Theil, découvrira et récupérera ce qui pouvait encore être sauvé en 1983.


* Un stagiaire typographe malicieux s'était permis des blagues de potaches de type "laissez venir à moi les petites enfants. Poils au dents".



                          
              
La mère du Golem (anonyme. terre, feuilles de chênes, branches, matériaux divers)




        


         

Détails




    
Canassin (anonyme.Terre, feuilles, herbes, coquille d'oeuf, poignée de vélo.)


     


                    

                                                            Détails








    Ce cliché est interessant à plus d'un point. Il nous montre en effet Fulgence durant l'office. Le frère Fulgence avait toujours rechigné durant sa vie à se faire photographier, ce qui fait de cette photo un document à la fois rare et précieux.
Mais l'intérêt est ailleurs, plus précisément à gauche de l'autel. On peut en effet y apercevoir "La mère du Golem".
Sa précense sur l'autel à fait dire à beaucoup que "La mère du Golem" était l'oeuvre de Fulgence. Cependant, rien ne vient appuyer cette thèse. Cette sculpture à en effet très bien pu être produite par l'une des fidèles de l'atelier d'art dogono-bainsous qui en aura fait don au Frère.

Le mystère demeure....


Très prochainement (disons dans bientôt), de nouvelles photos des sculptures dogono-bainsouses !!!













CHOSES PROMISES...







 "Jolie maman" (
Madame Bovar. technique mixte)






Détails...


                         



          

Mère et enfant (Anonyme. technique mixte)








Autoportrait (mademoiselle Gouricet. technique mixte)
Avec l'aimable autorisation des établissements Brunet&Jullien


merde j'ai pas envie de mettre de titre !

Par benbenj taburin :: 26/03/2007 à 22:28 :: Général



Pinaize!

Foi de Benbenj Taburin, c'est la chiotte les blogs.
C'est la chiotte parce que au début c'est sympa et puis ensuite, très vite, on n'a plus rien à dire et faut
quand même mettre des trucs eud'dans.
Ben ouais quoi! Sinon on passe pour kékun qu'à rien à dire.

Donc ce soir, de la crotte, j'uis pas de poil alors je vais pas écrire. Na!
Je vais juste mettre des images ça fera pareil.
Ou mieux! (pire?) je vais aller faire des dessins et après je mettrais dedans le blog.
hé! hé!

Minute.
J'arrive



Et d'un !

Bon j'y retourne....




Et de deux !

Bon. Vous voyez, ça n'a pas été long








présentations

Par benbenj taburin :: 25/03/2007 à 22:03 :: le theatre du soufre




Le théâtre du soufre a été créé en 2006 avec les moyens du bord, à savoir une boîte d'allumettes, une impression A3 280g de chez Riton (à R'don), un peu de colle, quelques photophores et une lampe torche pour la lumière ainsi que de la "Blutack" de couleur bleue.
Les comédiens du théâtre du soufre sont pour la plupart d'anciens soldats miniatures "airfix" en plastique qui en avaient marre de jouer à la guerre.

Direction : Jean-Miche


Une première création, "Last D-Day" à vu le jour en 2006.
                                    

Quelques photos



Jean-Miche (le dirlo du theâtre du soufre. Il présente chaque nouveau spectacle, raconte des  blagues à  la noix et sonne les 3 coups. Ici il tourne le dos parce qu'il faisait la tronche au moment de la photo)


    


         


         





La troupe du théâtre du soufre au complet









Il n'aime pas trop qu'on en parle, mais quand il ne travaille pas au théâtre, Jean-Miche fait de la
figuration dans une barrette...




Il est super notre jean-Miche!


les coulisses

   

  




FICHE TECHNIQUE

  - Jauge public : 4 personnes
  - Surface scènique: 3 cm X 8 cm (24 cm2)
  - Distance public : 1 mètre maximum
  - Matériel
nécessaire : 1 table, 5  chaises, une lampe torche, un briquet ou une allumette.
  - La troupe demande à avoir une bière au frais avant et après chaque spectacle (ce qui fait donc deux bières)






Allez quoi Jean Miche, arrête de faire la gueule...







Qui du vélo ou du cycliste est le plus grippé?

Par benbenj taburin :: 24/03/2007 à 18:37 :: Général






   



J'ai vraiment cru que ça venait du vélo.
Disons pendant les 300 premiers mètres. C'est vrai qu'il a pas eu droit à un coup de graisse depuis des années... Pauvre vieux.

Au trois cent et unième kilomètre cependant, un léger doute. Et si ça venait de moi?

Je suis arrivé au bled la bave aux dents, l'impression de n'avoir arrêté de fumer comme un sapeur que la veille au soir. Non, que'est ce que je dis? L'impression de n'avoir jamais arrêté de fumer comme un sapeur du tout.

La boulangère m'a regardé entrer dans sa boutique l'air inquiet.

"Merde! manquerait  plus qu'il me claque dans les pattes çui-ci! Tu parle d'une réclame... N'empêche, il a vraiment pas l'air d'aller bien . On dirait qu'il a avalé un s'rin tellement qui siffle des poumons."  


- Bonjour. Qu'elle me dit tout de même.
- Bonjour. Que je lui répond.
- Oui? Qu'elle me demande.
- Une "gourmande". Que je lui demande.
- Un euro. Qu'elle me dit.

Je suis sorti de la boulangerie avec ma gourmande sous le bras.

- "C'est triste quand même tous ces asthmatiques". Qu'elle a du se dire ma boulangère.







j'me présente, je m'apelle benbenj

Par benbenj taburin :: 23/03/2007 à 13:01 :: Général


                                                         Bon ben vlà!


Je vais essayer de mettre ici où là des infos sur les vieux vélos que j'essaie de remettre en état.
mais comme je suis du genre iconoclaste, il se pourrait fort que ça dérape et que du vélo on passe directement à l'art brut, au jardinage ou à la cryptozozoologie, le tout sans transition.

Vous voila prévenus!

Bon ben alors déjà, v'là quelques images
de mes deux cyclos préférés








bon...heuu... le premier, appelons le, chais pas moi...Tiens! "RAYON VERT"

Wep! Pas mal. Ca en jette il n'y a aucun doute là dessus.


Le deuxième, comme il est de marque Atlandide, ben on va l'appeler "ATLANDIDE"


Bon, les présentations étant faites, passons maintenant aux détails .









Voici la selle de Rayon vert, c'est une  "Slender", si kékun a des infos  sur la marque il est le bienvenu.






Et voici la plaque de l'atlantide.



Houlà!

D'un coup, une idée me traverse l'esprit (ça sert à ça l'esprit) :

- " Avec ma lubie des vieux vélos, ne suis-je  pas comme ces fans de tunning dont j'aime à me gausser ?"

Allons, chassons ces idées noires et revenons à nos vélos.

    L' "Atlantide", je ne l'ai pas trouvé au large de Dournenez ou de Quimper comme certains allumés le prétendent mais bel et bien au vide grenier annuel de Bains sur Oust (je ne vous dis pas où Bains sur Oust se trouve, tout le monde sait ça)
    Je me rappelle m'être dit avant de rentrer dans la salle des fêtes "pourvu qu'il n'y ait pas de vieux vélo à vendre, parce que je ne sais pas si je pourrai résister"

On ouvre la porte et paf! kess keuj voi, un vieux vélo contre un mur.

Bon alors moi je m'approche du jeune couple d'inconscients qui désire se débarrasser de ce bien si précieux, je zieute l'engin, genre pas plus intéressé que ça (mais avec de l'écume aux bord des lèvres quand même), je demande le prix, je l'apprend et je je me barre l'air de rien (mais en titubant un brin)

Brefle, après moultes tergiversations que je vous épargnerai, je suis ressorti avec ce truc qui grinçait de partout.
Le pauvre vieux était en piteux état : recouvert uniformément (même la chaine!!) d'une épaisse couche de peinture argentée en bombe peinte à même la crasse et la graisse.
Sur la selle en cuir, un vicieux avait collé une couche de feutre qui avait pris l'humidité.
Brefle, l'horreur, de la vivissection sur un vélo! De la vélovivisection si vous voulez.
J'ai des preuves, sous forme de photos, sur un vieux disque dur.
Je les mettrai en ligne à l'occasion mais je vous préviens faut avoir le coeur bien accroché....

Pour ce qui est de la restauration, comme je n'ai pas retrouvé de trace des anciennes peintures, j'ai tout décapé et je me suis contenté pour l'instant d'un vernis antirouille.
En plus, pour bien peindre faut tout démonter et le vélo est doté d'un très beau système de freins à la hollandaise (j'ai oublié le nom de ce type de freins, freins à bras??)
Donc, tout ça est assez pénible à démonter, peut être quand je serais à la retraite, mais je crois qu'il me manque encore trois ou quatre mille trimestres....

Par contre j'ai réussi à remettre la selle en l'état, à force de graisse de bison et d'huile de coude.



























.